top of page

Sensibilisation harcèlements




Parce qu'il vaut mieux prévenir que guérir, parce que le terme


"harcèlement" est parfois utilisé à mauvais escient, deux gendarmes de


la "Maison De Protection Des Familles" de Romorantin sont venus échanger


avec une cinquantaine de jeunes de 6ème et 5ème du Prieuré de Sambin.



Une rencontre qui fût enrichissante pour tous.

42 vues0 commentaire

Comments


bottom of page